Restez dans vos gradins

Publié le par chervalin

Restez dans vos gradins

Restez dans vos gradins

C'était il n'y a pas si longtemps.

Avant que d'autres décisions soient prises pour ces joueurs et leurs dirigeants.

Avant que l'équipe de France s'amuse à aller en finale et offre un spectacle tout en redonnant une dignité aux supporters.

Pas à tous.

Pour certains, c'est irréversible tans leur passion et leur point de vue sont exclusifs.

Rappelez vous.

Dans les tribunes marseillaises, des spectateurs avisés, cultivant l'amour du foot avec passion, respect, courtoisie et courage ont déplié une banderole invitant leur présidente à réfléchir sur l'éventualité d'un départ aussi prompt que définitif.

Et si elle partait effectivement en voyage ?

Nous, au foot féminin, en fait, on apprécie que ces spectateurs montrent ce qu'est la réalité d'un certain football masculin, sa culture, son arrogance, ses rites et son programme.

Ce foot là, décadent et mortifère a les spectateurs qu'il mérite, tant il s'est ancré dans le champ économique où seuls les résultats et l'analyse des statistiques occupent son esprit.

Ces férus de football ne viennent pas apprécier un match de foot, un jeu, un spectacle, ils délaissent la pratique pour ne retenir que le résultat.

Et se poser en censeur, en expert et en comptable.

On les devine, passant leur semaine à réfléchir sur la phrase. Animant des débats, jusqu'à point d'heure pour peser chaque mot, définir la hauteur des lettres, l'impact sur la fameuse présidente, les mesures de rétorsions et les punitions concernant des joueurs, investir pour régler la facture de sérigraphie.

Laissons les à leur démarche sexiste et affirmée et à leurs compétences avérées (puisqu'ils savent eux ce qu'il faut faire pour que leur équipe devienne la meilleure d'Europe). Qu'on ne les empêche surtout pas de s'exprimer ainsi virilement de façon sexiste dans leurs arènes, ils œuvrent à ce s'éteignent les bougies de ce sport tel qu'il est présenté et soutenu par les médias.

Ils véhiculent le règne de l'inquisition, des procureurs et des bourreaux.

Restez dans vos gradins.

La beauté du jeu et du sport est ailleurs.

Ailleurs, les lumières du foot féminin commencent à briller.

Sur d'autres chemins, sur d'autres stades, d'autres destinations, d'autres rêves.

Et les rêves de filles sont enchanteurs.

Leur voyage est autrement plus magique. Il est enthousiaste et est encore à inventer. Elles préparent leur valise en y glissant des tas de savoirs, de rires, de lumières, de grâces, de gestes techniques, de volonté de gagner et de produire du jeu.

Pour elles, le foot restera toujours un jeu et un sport.

Alors, restez dans vos gradins.

Nous on va soutenir l'équipe de France féminine.

Chervalin.

Publié dans chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article